top of page
Gratte-ciel
  • Photo du rédacteurAkram Cheik - Lawyer

La protection des investissements israélien à Dubaï

Dernière mise à jour : 30 janv. 2023

Tous les investissements israéliens sont protégés aux Émirats arabes unis


Suite aux accords de paix signés en date du 15 septembre 2020, les Émirats arabes unis et Israël ont officialisé la normalisation des relations qui vient renforcer une coopération économique déjà existante. En effet, malgré l’absence de lien diplomatique entre les deux pays, ces derniers entretenaient des liens commerciaux important, estimés à plusieurs milliards de dollars. Ainsi selon l'accord, Israël et les Émirats arabes unis ont convenu de normaliser leurs relations diplomatiques et de mettre fin à toute hostilité publique. Partant, les Émirats deviennent dès lors, le 3ème pays arabe après l’Égypte et la Jordanie à normaliser ses relations avec l’État hébreu et abrogent par la même occasion sa loi fédérale de 1972 en faveur du boycott d’Israël. Ainsi, les Émirats arabes unis permettent un rapprochement commercial qui ouvre la voie à plusieurs domaines de coopération entre les deux États, et restent dans la continuité de sa politique de protection des investissements étrangers, en incitant les investisseurs israéliens à venir s’installer à Dubaï.


I - Des accords diplomatiques à dessein commercial



A - Les accords bilatéraux entre les Émirats arabes unis et Israël


Israël et les Émirats arabes unis ont mis en place un accord bilatéral qui offre des incitations et une protection aux investisseurs qui investissent dans les pays de l'autre. En outre, les Émirats arabes unis ont signé un traité de protection des investissements avec Israël qui renforce les liens économiques, encourage la concurrence et augmente l'attractivité des investissements entre les deux pays. Ledit traité protège les investissements des risques non commerciaux tels que la nationalisation, la confiscation, les saisies judiciaires, le gel des avoirs, l'établissement d'investissements sous licence et le transfert des bénéfices et des revenus en devises convertibles.


B – Les conséquences de la normalisation des relations entre Abu Dhabi et Tel Aviv


Afin de faciliter les échanges commerciaux, l’accord de normalisation permet aux ressortissants des deux pays de ne pas avoir de visa d’entrée pour accéder aux territoires de l’un et de l’autre, un accord en vigueur depuis octobre 2021. Ainsi, cet accord a permis le lancement des lignes aériennes entre les Émirats et Israël notamment à travers la compagnie d’Abu Dhabi Etihad Airlines, de son côté le 1er septembre 2020, la compagnie aérienne israélienne El Al inaugure le premier vol commercial direct entre Israël et les Émirats arabes unis. Par ailleurs, afin de faciliter les relations et promouvoir les relations bilatérales dans divers domaines tels que la culture a science et la technologie. L'ambassade d'Israël aux Émirats arabes unis à ouvert ses portes à Abou Dhabi, la capitale des Émirats. Partant, l'ambassade des Émirats arabes unis en Israël a été ouverte après la signature de l'accord de paix d'Abraham en 2020. L'ambassade des Émirats arabes unis en Israël est située à Tel Aviv, la principale ville d'Israël.




II – Des échanges de nature essentiellement commerciale



A - Le principe de protection des investissements à Dubaï


Tous les investissements réalisés par des investisseurs israéliens et des investisseurs de tout autre pays dans leurs activités à Dubaï et aux Émirats arabes unis sont entièrement protégés, car les dirigeants des Émirats arabes unis continuent de fournir le plus grand soutien aux investisseurs étrangers qui font des affaires aux Émirats arabes unis.

L'émirat de Dubaï dispose d'un cadre réglementaire et juridique bien établi, éprouvé et solide pour protéger tous les investisseurs. Les lois de Dubaï et des Émirats arabes unis protègent les investissements de tous les investisseurs étrangers, sans aucune discrimination. Dubaï et les Émirats arabes unis sont classés parmi les premiers au Moyen-Orient pour la facilité de faire des affaires. Les Émirats arabes unis figurent également parmi les pays les mieux classés au monde pour faciliter la vie des affaires. Le gouvernement des Émirats arabes unis, présidé par le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis et souverain de Dubaï, est à l’origine de la résolution concernant l'accord d'Abraham et les relations diplomatiques entre les Émirats arabes unis et Israël.


B – Les domaines de coopérations entrent les Émirats et Israël


S’il apparaît que ces accords visent à promouvoir le commerce et l'investissement entre les deux pays et à renforcer les liens économiques. Ils incluent des dispositions sur la facilitation du commerce, plusieurs domaines de coopérations ont été mis en avant. Notamment :

La Technologie et l’innovation : Les Émirats arabes unis et Israël ont tous deux des économies technologiquement avancées et pourraient collaborer sur des projets de recherche et développement, notamment en matière de technologies de l'information, de l'énergie renouvelable et de la santé. L’Agriculture et agroalimentaire : Israël a une agriculture très développée et pourrait partager son savoir-faire avec les Émirats arabes unis dans ce domaine. Les deux pays pourraient également échanger des produits agricoles et agroalimentaires. L’énergie et ressources naturelles : Les Émirats arabes unis et Israël pourraient coopérer dans le domaine de l'énergie, notamment en matière de production et de distribution d'électricité, ainsi que dans la recherche et le développement de technologies propres. Le tourisme et loisirs : Les Émirats arabes unis et Israël ont tous deux des destinations touristiques populaires et pourraient collaborer pour promouvoir le tourisme mutuel et attirer des visiteurs des deux côtés. La défense et la sécurité : Les Émirats arabes unis et Israël pourraient coopérer dans le domaine de la défense et de la sécurité, notamment en matière de lutte contre le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive.


Comments


bottom of page