top of page
Gratte-ciel
  • Photo du rédacteurAkram Cheik - Lawyer

Droit fiscal -Les Émirats Arabes Unies vont réduire les pénalités liées aux infractions fiscales

Dernière mise à jour : 5 janv. 2023





Afin d’aider les entreprises à mieux respecter leurs obligations fiscales et à renforcer la compétitivité des Émirats arabes unis, le gouvernement décide une diminution des pénalités liées à la législation fiscale.


Ainsi, l'Autorité fédérale des contributions (FTA) a publié deux clarifications publiques sur le nouvel amendement concernant les sanctions en cas d'infraction à la législation fiscale.

Notamment, la FTA a déclaré samedi que la décision du Cabinet n ° 49 de 2021 sur la modification de certaines dispositions des sanctions administratives pour violation des lois fiscales aux Emirats Arabes Unis est conçue pour soutenir les personnes inscrites aux impôts et les aider à remplir leurs obligations fiscales, améliorant ainsi la compétitivité de l'État sur le terrain des affairesLe nouvel amendement entrera en vigueur le 28 juin 2021 et réduira de nombreuses sanctions administratives imposées pour violation des lois fiscales. Cela s'inscrit dans le cadre des directives visant à mettre en œuvre le système fiscal afin de garantir une croissance supplémentaire de l'économie nationale et contribuent à la transparence et à la dynamique économique, offrant un environnement législatif fiscal idéal:"encourageant l'auto-conformité grâce à la publication constante de décisions conformément aux exigences échelonnées", a déclaré Khalid Ali Al-Bustani, directeur général de l'administration fiscale fédérale.


Al-Bustani a appelé les déclarants fiscaux à profiter des avantages importants fournis par le nouvel amendement car il offre plus de flexibilité aux secteurs commerciaux afin de soutenir leur contribution effective à la stimulation de la croissance de l'économie nationale.


En vertu de cet amendement, 16 types de sanctions administratives ont été soit réduits, soit la méthode de calcul a été modifiée, expliquant que les réductions comprennent des sanctions pour violations administratives des procédures fiscales, un décret-loi fédéral sur les droits d'accise et un décret-loi fédéral sur la taxe sur la valeur ajoutée.


" L'amendement comprend des règles fondamentales qui fournissent plus de facilités pour aider les assujettis à se conformer à eux-mêmes et encourager l'accélération de la déclaration volontaire", a déclaré Al-Bustani.

Divulgations volontaires



En vertu de ces modifications, aucune pénalité pour paiement tardif ne sera imposée en cas de divulgation volontaire si le paiement est réglé dans les 20 jours ouvrables suivant la soumission de la divulgation volontaire, et plus tôt l'assujetti déclare et paie la taxe due selon les délais spécifiés par la décision, plus la valeur des pénalités sera faible. Cela constitue une incitation et une bonne opportunité pour les déclarants fiscaux qui commettent des erreurs de déclarations sur les évaluations fiscales ou les demandes de remboursement d'impôt ce qui ainsi, permet d'accélérer la mise en œuvre des procédures de déclaration volontaire et d'éviter des pénalités croissantes.


L'Autorité a noté que, conformément à la modification, l'ALE doit redéfinir les pénalités administratives imposées à l'inscrit fiscal avant la date d'entrée en vigueur de la nouvelle modification qui n'ont pas été entièrement payées, pour être égales à 30 pour cent du total de ces pénalités impayées.


Afin de bénéficier d'un tel régime, l'inscrit fiscal est tenu de régler l'intégralité de son impôt à payer au plus tard le 31 décembre 2021, et 30% du total des pénalités administratives dues et impayées au 27 juin 2021, par non au plus tard le 31 décembre 2021. L'ALE déterminera les procédures nécessaires pour la mettre en œuvre.


Clarifications publiques



Dans le cadre de ses efforts de sensibilisation en cours, l'ALE a publié deux nouvelles clarifications publiques détaillées sur l'amendement dans le cadre du service public de clarification fourni sur le site Web de l'ALE.


La première clarification publique détaille certaines des modifications fondamentales apportées au tableau des infractions administratives et des sanctions liées à l'application de la loi fédérale sur les procédures fiscales, afin d'assurer la certitude de l'application correcte de ces sanctions modifiées.


La deuxième clarification publique détaille le mécanisme utilisé pour redéfinir certaines sanctions administratives imposées avant la date d'entrée en vigueur du nouvel amendement le 28 juin 2021.






54 vues0 commentaire

Comments


bottom of page